La médecine Anti Vieillissement
8 décembre 2016

Médecine de la physiologie optimum

Il y a 150 ans l’espérance de vie de l’être humain était de 45 ans. Avec l’amélioration de l’hygiène de vie et de la science médicale, l’espérance de vie est maintenant de 80 ans, et augmente toujours.

L’être humain est au meilleur de sa forme vers l’âge de 25 ans où sa principale préoccupation est de se reproduire et de s’occuper de ses enfants.

Vers l’âge de 45 ans, plusieurs notent une baisse d’énergie, fatigue, prise de poids, sommeil moins réparateur, baisse de libido, manque de patience, moins bonne vision de près, et mémoire défaillante. Ce sont les premiers signes du vieillissement.

Les causes de ce vieillissement sont nombreuses et l’importance de chaque cause varie d’une personne à l’autre. Plusieurs personnes ont un comportement qui accélère leur vieillissement.

La médecine Anti-Aging est une science qui évolue rapidement.

Les causes modifiables du vieillissement sont :

  1. La glycation [ [liens croisés][cross linking] ] : réaction entre une molécule de sucre qui se colle contre une protéine et de ce fait nuit au fonctionnement de cette protéine.
  2. L’oxydation : lors de réactions chimiques dans le corps humain, des électrons sont confisqués à un atome qui avait un rôle important [exemple : ADN] cet atome est comme blessé.
  3. Hormono pause : la baisse des hormones qui normalement sont des transmetteurs de messages vers des récepteurs sur les membranes de nos cellules. Donc nos cellules attendent les hormones qui sont comme le chef qui donne un ordre afin que les cellules se mettent au travail.

    Quand les hormones [prégnénolone, estradiol, progestérone, testostérone, thyroïdienne, mélatonine, DHEA] sont produites en moindre quantité, les cellules qui attendaient ces hormones sur leurs récepteurs seront moins actives. Les cellules du cerveau, des muscles, des os, etc. s’en trouvent affectées.
  4. Les hormones qui augmentent : insuline et occasionnellement le cortisol.

Dr Cloutier évaluera le plus de marqueurs biologiques possible, afin de bien connaître vos faiblesses et vos forces face au vieillissement. Il vous conseillera sur la nutrition, les suppléments alimentaires, l’activité physique et un remplacement hormonal si vous en avez besoin, ceci, dans le but de diminuer les phénomènes d’oxydation, de glycation et de baisse hormonale qui provoquent les symptômes du vieillissement.

La médecine Anti-Aging est ce qu’il y a de mieux en médecine préventive, mais ne remplace pas votre médecin traitant pour le suivi habituel. Une copie des rapports peut lui être envoyée, si vous le demandez.

Vous vieillirez quand même, mais vous aurez l’air plus jeune et vous vous sentirez bien.

Quelqu’un qui est vieux dit souvent « Ce n’est plus comme quand j’avais vingt ans ».

Quelqu’un qui a un bon programme d’Anti-Aging dit « Je ne me suis jamais sentie aussi bien ».

Albert Szent-Gyorgyi won the nobel Prize in Physiology or medicine in 1937 for his discovery and characterization of vitamin C. Even then, Szent-Gyorgyi understood that the vitamin had a much greater role in human biology than was recognized at the time. In his acceptance speech for the Prize, he said:   " the medical profession itself took a very narrow and very wrong view. Lack of ascorbic acid [vitamin C] caused scurvy, so if there was no scurvy there was no lack of ascorbic acid. Nothing could be clearer than this. The only trouble was that scurvy is not a first symptom of a lack but a final collapse, a premortal syndrome and there is a very wide gap between scurvy and full health. " Albert Szent-Gyorgyi (1893-1986)

" The doctor of the future will interest his patients in the care of the human frame, in diet, and in the cause and prevention of disease " Thomas A. Edison (1847-1931)

Les hormones selon Voltaire:  " Le cerveau qu’on croit le siège de l’entendement et le coeur qui, est, dit-on le siège des passions. Quelle mécanique incompréhensible a soumis les organes aux sentiments et à la pensée? Comment une seule idée douloureuse dérange-t-elle le cours du sang, dans l’entendement humain? Quel est ce fluide inconnu actif et dont l’existence est certaine, qui, plus prompt, plus actif que la lumière, vole en moins d’un clin d’oeil dans tous les canaux de la vie, produit les sensations, la mémoire, la tristesse ou la joie, la raison ou le vertige, rappelle avec horreur ce qu’on voudrait oublier, et fait d’un animal pensant? " Voltaire (1694-1778)